Sports | Ligue des champions: pour l’OM, match de l’année et match couperet

© 2022 AFP par Stanislas TOUCHOT

Marseille – Igor Tudor prévient que c’est “le match de l’année” pour l’OM ! Mardi, Marseille accueille Tottenham au Stade Vélodrome avec une victoire qui pourrait les voir se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et également faire face à l’élimination de toutes les compétitions européennes.

On n’a jamais vu aussi clair dans un groupe D, si monotone et incertain que tout le monde peut croire à la possibilité d’attaquer lors de la sixième et dernière journée.

Mais chacun a fait son calcul et Marseille connaît désormais sa feuille de route : s’il bat Tottenham, il jouera les huitièmes de finale de la Ligue des champions, un niveau que le club n’a plus atteint depuis 2012 lorsque Didier Deschamps était aux commandes.

Cependant, s’ils perdent, leur saison européenne sera terminée, tandis qu’un match nul leur donnera la chance de poursuivre leur aventure à travers la Ligue Europa, si Francfort battait le Sporting Portugal dans un autre match de la poule.

Au-delà du calcul, le principal problème des Marseillais est d’atteindre ce “match de l’année”, souligné par les récents résultats, avec seulement une victoire pour quatre défaites et un nul lors de leurs six derniers matches. Samedi à Strasbourg (2-2).

– Tudor accéléré –

Ce déplacement à La Meinau était symptomatique des maux actuels de l’OM, ​​loin d’être catastrophique, mais celui-ci a encaissé deux buts dans le dernier quart d’heure après avoir parfaitement maîtrisé le terrain pendant une heure car il ne savait pas tout bien faire.

“Je ne pense pas qu’il y ait le moindre doute devant Tottenham. Tout le monde veut jouer ce match et nous serons très motivés”, a enragé Igor Tudor lors d’une conférence de presse glaciale à peine trois minutes après le début du match.

Après son retour en forme sur le terrain, le gardien Pó López a parlé un peu plus pour introduire le match contre Tottenham, où il a passé une saison sans jouer en 2016-17 et a expliqué les difficultés actuelles de l’OM.

“Nous avons très bien commencé la saison, nous avons perdu beaucoup de points lors des quatre-cinq derniers matchs. C’est difficile, mais nous devons continuer. Nous avons encore trois matchs très difficiles et importants avant la pause. Nous voulons faire quelque chose. Il y a la Ligue des champions, puis Lyon et Monaco. Super avant la Coupe du monde. Il faut gagner les trois matches pour finir en beauté”, a assuré l’Espagnol.

“Si nous faisons quelque chose de bien, tous les fans seront heureux. Lorsque nous avons perdu nos deux premiers matches de Ligue des champions, personne ne pensait que nous pourrions y arriver. Nous devons faire 100% de ce qu’Igor nous demande et ensuite nous devons jouer . Un match parfait, sans faute, sinon ce sera difficile”, a-t-il ajouté.

– Oubliez Liverpool –

A en croire cela, l’OM peut se rapporter au parcours chaotique de Tottenham cette saison. Les Londoniens n’ont jamais dominé le Groupe D, l’OM faisant vibrer le Sporting Portugal au match aller jusqu’à l’expulsion de Mbemba.

Ce week-end, les hommes d’Antonio Conte, suspendus mardi, ont également été menés 2-0 sur la pelouse de Bournemouth, s’imposant 3-2 à l’Extrême dans une sorte de match miroir pour l’OM à Strasbourg.

Bien que coupé du North Bend, suspendu après les événements du match contre Francfort, Marseille peut compter sur la ferveur du vélodrome.

Mais ils tenteront de faire oublier la dernière “finale de groupe” disputée contre un club anglais en Ligue des champions. En 2007, l’OM recevait Liverpool dans un Vélodrome en flammes et l’objectif était de gagner. Un penalty concédé à la 3e minute et un deuxième but encaissé à la 11e minute ont considérablement renouvelé l’ambiance alors que les Reds se sont finalement imposés 4-0.

Source

Lire Aussi :  Une feuille de route pour faciliter l'emploi et l'insertion pour et par le sport

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button