Ronaldo et Manchester United au bord du divorce

Le monde du football se tourne également vers Manchester United après que Cristiano Ronaldo a fustigé l’entraîneur et les propriétaires du club, ce qui pourrait conduire à une séparation potentiellement embarrassante avec la star, à seulement une semaine de la Coupe du monde.

Reverrons-nous Cristiano Ronaldo sous un maillot des Red Devils ? La possibilité semble plus improbable que jamais après l’interview cinglante de la star portugaise de 37 ans avec le média anglais TalkTV.

Moins de temps de jeu, critiques de son entraîneur, de ses dirigeants et même de certains de ses anciens coéquipiers : un divorce semble désormais avoir eu lieu entre l’attaquant et United. Après des débuts réussis (2003-2009), l’épilogue d’un remariage raté entre le quintuple Ballon d’Or et un club qu’il a retrouvé en 2021 : trois Premier League et une Ligue des champions sous Alex Ferguson.

Il portait le brassard de capitaine lors d’une défaite 3-1 contre Aston Villa le 6 novembre, qui serait son dernier match avec Manchester United.

“CR7”, auteur de trois buts cette saison, n’est pas apparu dans le groupe mancunien lors des deux dernières rencontres avant la Coupe du monde. Il y a quelques semaines, mécontent de son statut de remplaçant, il a refusé de jouer contre Tottenham, ce qui lui a valu de manquer le match suivant.

Lire Aussi :  GOLF : 15 évènements marquants du golf d’Avoise depuis 1992

Une semaine avant la Coupe du monde avec la sélection portugaise, la star s’est ouverte sur sa situation en club dans une interview explosive avec l’animateur vedette Piers Morgan sur TalkTV.

Critiques de souffle

Dans le premier épisode, diffusé dimanche, Cristiano a d’abord attaqué son entraîneur, le Néerlandais Erik ten Haag. “Je ne le respecte pas parce qu’il ne me respecte pas”, a-t-il déclaré. “Pas seulement l’entraîneur, mais deux ou trois autres personnes autour du club. Je me sens trompé”, a-t-il ajouté.

Dans la seconde, révélée lundi, il s’en est pris à la famille Glazer, propriétaire de Manchester United, qui “s’en fout” des succès sportifs de leur équipe. Il s’en est pris à ses anciens coéquipiers Wayne Rooney et Gary Neville, qui l’ont critiqué : “Ce ne sont pas mes amis”.

Dans un communiqué publié lundi, le club a déclaré qu’il “fournirait une réponse une fois que tous les faits seraient établis”.

Lire Aussi :  Parlons MotoGP : Augusto Fernández, la surprise de 2023 ?

Après avoir été écarté par le Portugais, les chances qu’il revienne au club fin décembre après la Coupe du monde sont minces. ESPN rapporte que Ten Haag a déclaré aux chefs de Manchester United que Ronaldo ne voulait plus jouer pour le club.

Lors du dernier mercato estival, malgré 18 buts de “CR7”, Ronaldo cherchait déjà une base après la décevante sixième place en championnat de son club et son échec à se qualifier pour la Ligue des champions.

Cet été, la piste d’un transfert au Bayern Munich cet hiver a été évoquée, tant son club formateur, le Sporting Portugal, ne semble pas assez prêt pour assumer le salaire mensuel de la star, qui pourrait être encore plus. Deux millions d’euros.

Réaliser le rêve des Portugais

En attendant les heures chargées du mercato d’hiver, Ronaldo est pleinement concentré sur la Coupe du monde.

« Une attention totale et totale au travail de l’équipe nationale. Un groupe uni, vers un seul objectif : réaliser le rêve de tout le peuple portugais ! », a-t-il lancé sur les réseaux sociaux après le premier entraînement avec ses coéquipiers lundi après-midi.

Lire Aussi :  Un contrat à plus de 200 millions d'euros proposé à Cristiano Ronaldo !

Loin de Manchester, la star est sous surveillance, tout comme une vidéo de son échange avec son coéquipier Bruno Fernandes dans le vestiaire. Le geste confus et l’expression hallucinatoire de Ronaldo ont rapidement suscité des commentaires.

Le milieu de terrain Joao Mario a tenté de calmer la polémique en faisant une blague à ses coéquipiers : “Bruno a été l’un des derniers à arriver et Cristiano lui a demandé s’il venait en bateau”.

Interrogé plus tôt sur l’interview de Ronaldo et les ramifications possibles pour le groupe portugais, Joao Mario a déclaré : “Je ne ressens pas de problème de timing car tout le monde parle toujours de Cristiano, donc ce n’est pas un problème pour nous”.

Ronaldo espère désormais faire parler de lui lors de ce qui est probablement sa dernière Coupe du monde, avec un trophée absent de sa liste. Et reprendre son statut de leader incontesté et de buteur insatisfaisant auquel il a souvent été habitué.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button