Quinté. Le Prix Atlantic à Vincennes ce samedi 12 novembre 2022. – Angers Info

Prix ​​Atlantic à Vincennes ce samedi 12 novembre 2022.

Direction Vincennes ce samedi 12 novembre 2022 pour le Tiercé-Quarté-Quinté+. Dans cette épreuve, les Prix Atlantic devront s’affronter en tant que coureurs. La course se déroulera sur 2 700 mètres et sera récompensée par 57 000 euros.

En l’occurrence, la Guinness d’Herfraie (1) a eu droit à une pause cet été. Après deux courses d’échauffement, elle vient de tirer une belle ligne droite, face aux hommes. Cette fois, elle sera pieds nus pour cet engagement ciblé. Le tirage au sort est bien fait et Grace du Digeon (11), Gold Voice (2) ou Great Tigress (5) devront surtout être redoutées, mais elle a sa place dans le trio de tête, souligne David Thomain

Les secrets de Genya

Franck Nivard : Gold Voice (2) n’a pas déçu depuis son retour à la compétition le mois dernier. Lors de la dernière édition, il n’a été battu que par Gai Printemps. Samedi, il n’affronte que des femelles. Le terrain est bien tracé et Grace du Digeon (11) sera difficile à battre, mais ma compagne fait toutes ses courses. Elle a toujours sa place sur le podium.

Michel Dabouis: Après avoir terminé deuxième de l’ascension en novembre 2020, Everly (3 ans) a subi deux entorses et a été longtemps à l’arrêt. Il a fait une belle rentrée à Machecoul. Je la présente pieds nus pour repérer où nous en sommes. Il se montre très bien au travail. C’est ma jument préférée. Elle est meilleure en conduite. Cette course déterminera ce qui se passera ensuite.

Luc Jérôme Legros: Pour son retour à Vincennes, on se demandait si Fusée des Vaux (4) était vraiment prêt. Elle a très bien fini. Elle m’a entièrement satisfait. Dans le processus, elle a cet engagement avec les seules juments. Il y a des 6 ans qui peuvent trotter en dessous de 1’13’. C’est le problème. Malgré cela, elle a réussi à gagner une place à la cinquième place avec sa vitesse la plus rapide.

Lire Aussi :  "Toutes mes chansons sont des films avec la musique qui va avec"

Jean-Luc Bigeon : Dernièrement, la Grande Tigresse (5) a affronté des adversaires de taille, mais elle n’a pas démérité face aux mâles. J’ai essayé de la préparer au mieux pour cette course. Elle n’affronte que des femmes et sera attaquée de front puis “DP”. Grace du Digeon (11) l’a battue fin septembre et je n’espère pas de revanche, mais elle peut encore finir deuxième.

Paul-Philippe Ploquin: Nous avons été récemment dissuadés par Fable du Plessis (6). Je pouvais le conduire de manière agressive, vers l’avant, et il a très bien résisté jusqu’à la fin. Il la saisira à nouveau par devant et la détachera par derrière. L’opposition est plus forte avec la présence de bons 6 ans. S’il récidive sa dernière sortie, il peut prendre la cinquième voire la quatrième place.

Yannick Henri: Fasty du Luot (7) m’a agréablement surpris à la fin. Le démarrage automatique l’a aidée à démarrer et le pilote lui a donné une piste de course idéale. Depuis, elle est restée à Grosbois. Telle qu’elle est, je la présente dans ce top cinq, mais l’adversaire est debout et va la servir d’un départ de volée. S’il commence bien, il peut encore prendre une petite place.

Jean-Philippe Rafegeau : A Laval, Gaïa d’Occagnes (8) s’est retrouvée légèrement distancée dans une course lente. Le retour a été trop difficile. Ensuite, elle avait besoin d’un peu de repos. À Machecoul, elle a été influencée par son sexe. Elle est allée à Grosbois. Le matin, elle est plutôt non démonstrative. Vous devez l’exécuter. Il y a peu de limites pour les premières places à ce niveau. Une petite place serait bien.

Lire Aussi :  "Je ne finirai pas à la télé sur un canapé avec un chien à côté"

Emmanuel Varin : Grande de Ranchy (9 ans) a eu un petit abcès la semaine dernière et n’a pas pu courir. C’est vite oublié. Elle semble très bonne à l’entraînement. Elle ne concourt qu’avec des juments. C’est une grande course. Désormais, l’opposition est forte avec Grace of the Digeon (11) et Great Tigress (5). Pourtant, il est très capable de concourir pour les places.

Anne Frank: Enfin, à Caen, ce n’était pas facile en deuxième ligne derrière l’autostart, mais Estébane Sacha (10) a bien couru, terminant à côté de Gai Printemps qui s’est ensuite bien imposé, à Vincennes. La ligne est bonne. Elle est apte. Il n’a pas d’avantage, mais il a l’avantage de n’affronter que des femelles. Avec l’aide du taux économique, elle peut conclure à la fin de la combinaison.

Charles Dreux : Grace du Digeon (11) a gagné récemment, mais ce n’était pas sa meilleure performance. Depuis lors, j’ai été un meilleur juge d’elle. Cette course est bonne. Pour cette belle entrée, il ne doit affronter que des femelles. La Voix d’Or (2) et la Grande Tigresse (5) doivent être respectées. Il a ma confiance d’avance.

Bertrand Groult : Galla de Manche (12) a fait deux belles courses de rentrée. Là, il revient à Paris. C’est une grosse jument qui a eu du mal à reprendre la route. Là, elle a travaillé un peu plus dur et a trouvé une configuration très légère. C’est un bon engagement. On verra s’il veut toujours se battre. Cela dépendra également du taux de change, car il n’a pas nécessairement une grande marge.

Lire Aussi :  Dossier : L’enfance des livres

Michel Charuel : Nous devons complètement annuler sa performance à Graignes le mois dernier. La Fée Lucernaise (13 ans) saignait pendant la course. Depuis, nous avons pris des mesures. Il se comporte bien à l’entraînement. C’est une course que je connais depuis un moment. Il reste encore 6 ans de qualité. Cela ne semble pas facile. Je dois revoir dans la course. Il peut cibler une petite tache.

Nicolas Jaulneau: J’étais assez content de sa dernière prestation, mais un peu moins du résultat. En tout cas, Dolce d’Ebane (14 ans) s’est bien débrouillée. Cette fois, il aura l’avantage de ne pas reculer de vingt-cinq mètres. Cependant, il y a une crainte de 6 ans, mais je m’attends à une bonne performance. Il doit être en tête pour éviter d’être dépassé.

Yvonnick Dousset: Déesse Saint Bar (15 ans) a eu des soucis après quoi il a été longtemps à l’arrêt et peine à retrouver son niveau. Nous courrons sagement pour voir s’il peut déjà faire le bon parcours. En effet, elle reste sur deux disqualifications et doit nous dissuader.

Résumé : 11-2-1-6-5-8-4-13 Résumé imprimé : 1 – 5 – 2 – 9 – 4 – 11 – 6 – 8

Équidia : 11-9-2-1-5-8-6-4
Europe1 : 11-1-5-2-9-4-6-7
Parisien : 11-2-5-9-7-1-4-6
Alsace : 11-1-2-5-4-13-10-9
Gazon parisien : 11-1-5-2-9-4-6-8
RTL : 11-1-5-2-8-9-4-7

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button