Que devient Peter Bosz ?

Quelle est la suite après cette annonce ?

Un échec. Quand Peter Bosz fait le bilan du déplacement à l’Olympique Lyonnais, difficile d’employer un autre mot. Le 29 mai 2021, le technicien néerlandais, recruté pour sa philosophie de jeu offensive et séduisante, était attendu à Lyon. Là, nous avons vu en lui un homme capable de renverser les Rhodaniens. Malgré son CV sans lien de dépendance, Bose est également passé sous l’étiquette d’un entraîneur sous-performant. En effet, son palmarès incluait un titre de Champion Hollandais Amateur avec AGOVV Apeldon (2001-02) et un titre de Champion D2 avec Heracles Almelo (2004-05) avant de s’interposer entre Ron et San.

Défaite à Lyon

Il convient également de noter qu’il a été finaliste de la Ligue Europa avec l’Ajax Amsterdam en 2016-17. C’est aussi l’année où il croise la route de l’OL en demi-finale de C3. Son équipe a remporté le match aller 4-1 et perdu 3-1 au match retour. Du côté de Leon, nous n’avons pas oublié Peter Bosz. Lorsqu’il s’agissait de trouver un nouvel entraîneur pour remplacer Rudy Garcia, son nom est sorti du chapeau. Étant Christophe Gaultier, il n’a pas été préféré. Mais lorsque les avances des Gons sont repoussées par ces derniers, le Néerlandais devient le numéro un du leader. Le patron s’est rapidement mis au travail, suite à des expériences infructueuses au Borussia Dortmund (2017-18) et au Bayer Leverkusen (2017-18).

Lire Aussi :  cross - Wout Van Aert : «Je voulais débuter ce week-end, mais...»

Mais sa première saison sur le banc lyonnais a été très décevante avec une huitième place en Ligue 1 et une sortie de Ligue Europa face à West Ham. Malgré l’absence de Coupe d’Europe, l’OL a conservé le Néerlandais l’été dernier. Cela a même surpris l’entraîneur, qui a admis qu’il aurait dû être renvoyé. Son licenciement a eu lieu le 9 octobre. Après un début de saison réussi (4 victoires et 1 nul), l’OL s’effondre et enchaîne 5 matches sans victoire (4 défaites et 1 nul). Outre les résultats, son incapacité à s’imposer dans l’équipe était contrebalancée par ses choix et son incapacité à améliorer les joueurs.

Lire Aussi :  Ligue des champions - L'Atlético de Madrid prend la porte après son nul contre Leverkusen

Le patron avait des relations avec des clubs

Alors grâce à lui et remplacé par Laurent Blanc, il décroche malgré tout quelques jeunes comme Lukaba et Gusteau durant son séjour. Peter Bosz a été rapidement contacté par des clubs en libre et sur le marché. Peu de temps après son départ, il figurait sur la liste restreinte de Stuttgart, qui a limogé Pellegrino Matarazzo. Mais les Allemands ont finalement misé sur une autre option. Wolverhampton s’est alors positionné. Il y a même eu des discussions positives entre la direction du club et l’entraîneur Télégramme. Mais encore une fois, le patron a été touché. Les loups parient sur Julen Lopetegui, qui a initialement refusé le poste pour des raisons familiales.

Lire Aussi :  Ligue A : le Narbonne Volley tout feu tout flamme face à Toulouse

Après cela, il y a eu une discussion récente sur l’entraîneur qui est rentré chez lui. Il a été aperçu en tribune lors d’un match pour son ancien club (Heracles Almelo) fin octobre. Il était accompagné de son ancien adjoint, Hendri Krusen, qui l’avait accompagné à Lyon. Depuis, Peter Boss attend patiemment la reprise du service. C’est son objectif, il a donc déjà discuté avec plusieurs formations depuis son départ de l’OL il y a un mois. Il ne reste plus qu’à trouver un projet qui puisse lui correspondre.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button