Pontarlier. De Pontarlier à Paris, l’histoire étonnante de Thomas Morel, créateur de jeux de société

“J’ai toujours été très attaché à la région, aux gens et à ce qu’elle a à offrir. Je pense que la vie ici est simple et heureuse.” Les mots sont forts. Thomas Morel, qui a grandi à Pontarlier, s’est toujours souvenu de la bonhomie de son enfance joyeuse dans le Haut-Doubs. A la sortie de la remise des diplômes, le jeune homme s’est jeté dans la grande baignoire du studio. Direction Besançon. Il intègre ensuite une école de commerce à Lille. Et tout est lié.

“J’ai monté des concepts d’animation à Paris. J’ai créé un centre de lancer de haches. Puis un bar pour les fléchettes. Pendant notre incarcération, nous ne voulions pas rester les bras croisés avec nos collègues. Nous avons pensé que c’était une bonne occasion de commencer les jeux de cartes. Avec Paul Outters et Matthieu Coat, c’est le début d’une aventure aussi passionnante qu’incertaine. “Je ne pensais pas créer un centre de lancer de hache et un jeu de devinettes d’animaux pour les enfants”, sourit Thomas Morel, tombé un peu par hasard sur le monde fascinant des jeux de société.

Lire Aussi :  Les Performances, Le Tapis Rouge, Et Plus ⋆ K-Sélection

Devinettes sur les animaux

Un monde qui ne partira jamais. Cet été, avec leurs collaborateurs, ils ont lancé leur dernière trouvaille : Devineo Animals, un jeu de devinettes d’animaux pour les enfants. « Le principe est très simple. Il y a des cartes avec des animaux. Et le but est que l’adversaire frappe l’animal. Pour cela, il a le droit de poser neuf questions avec un système de niveaux vert, orange et rouge correspondant à la difficulté”, résume-t-il. Trois amis ont gagné le concept de jeu éducatif.

Ils trouvent l’inspiration lors de leur incarcération en 2020. Très vite l’idée d’un jeu de cartes a pris tout son sens. C’est ainsi qu’est née la collection Dimoi, dont la première version couple a fait un tabac. Puis le jeu est rejeté dans la version familiale, entre amis et le dernier format éducatif dédié aux enfants.

Lire Aussi :  « Les chansons ne changent pas le monde, mais les gens qui les écoutent, oui, peut-être »

Éducatif et amusant

“Nous avons travaillé avec des pédopsychiatres et des spécialistes de l’enfance. L’idée était de pouvoir parler et de faire parler l’enfant dans un moment ludique, et en même temps de pouvoir en extraire des informations intéressantes sur ses besoins d’apprentissage, de socialisation, d’autonomie”, explique Pontissalien.

Une expérience particulièrement enrichissante qui les amènera dans ce domaine qui allie éducation et divertissement. Devineo Animals s’adresse en priorité aux enfants d’au moins 6 ans. Quoique… Sur le champ coloré on peut lire la mention “6-99 ans”. Bravo aux parents qui sauront trouver une place à table. “Nous avons fait en sorte qu’un enfant puisse jouer contre un adulte. « Un travail de longue haleine de près de neuf mois, de la conception à la mise en rayon des magasins de jeux.

Lire Aussi :  Cyril Hanouna dézingue «Le late avec Alain Chabat»

“Baka Moulé Maki”

Les trois créateurs fourmillent d’idées et ont déjà les yeux rivés sur décembre, date de sortie de leur prochaine pépite. Il joue avec un nom aussi drôle qu’intrigant : « Mamie Moule Maki ». Le type petit seau revisité. Thomas Morel et ses deux amis ont remplacé les catégories classiques comme les villes ou les fruits par des sujets beaucoup plus décalés et amusants. “Les vieux l’adorent. Il peut être ouvert et fermé. C’est dans la section frais », peut-on retrouver parmi les suggestions. En attendant, l’entrepreneur respire sereinement l’air du Haut-Doubs. “Je suis revenu vivre ici avec ma compagne il y a deux ans”, soupire-t-il. Un retour aux sources qui semble évident.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button