MotoGP, Davide Brivio : “je suis inquiet pour les deux autres entreprises japonaises”

David Brivio, l’ancien manager de l’équipe Suzuki qui s’est formée autour de lui au début de son aventure GSX-RR, l’a vu disparaître à la veille du Grand Prix de Valence 2022, offrant un intéressant reflet d’une évolution. MotoGP, qu’il a toujours suivi depuis ses fonctions en Formule 1. Un parcours et une expérience qui présagent d’un avenir sombre pour Honda et Yamaha, qui souffrent de chasser Ducati, alors que Suzuki semble le mieux placé pour relever le défi. Les Européens battent en retraite…

La saison 2022 l’a prouvé, et les premiers commentaires décevants Fabio QuartararoEt par dessus tout Marc Marquez Après Premier test de l’intersaison 2023 à Valence C’est confirmé : il y a maintenant un monde entre les deux DucatiPeut-être un peu plus Aprilia Certainement demain aussi KTM Et Yamaha Comme Honda, n’est plus impressionnant en tant que premier fabricant mondial. Ce serait comme un paradoxe qui dessine la silhouette du roi déchiré…

Lire Aussi :  Les 22 vainqueurs de GP en 2022 – GP Inside

Une approche non conflictuelle David Brivio Il connaît bien la manière de travailler et la mentalité des japonais. Dans GPOne, on lit de lui : « je m’inquiète Dans ce panorama pour la santé de deux autres entreprises japonaises qui ont vu l’aventure Suzuki s’achever cette année. la raison Pour suivre, je pense qu’ils doivent changer de rythme “.

Lire Aussi :  Charles Leclerc (Ferrari), après le Grand Prix du Mexique : « Ça fait mal »

David Brivio : ” Les Japonais étaient un peu choqués

Il ajoute: ” D’un point de vue technique, ce sport évolue, change et grandit. Peut-être que les Japonais ont été un peu choqués par tout cela S’ils veulent continuer à jouer à ce jeu, ils doivent revoir plusieurs choses “.

Au vu de l’évolution précitée, une référence à la Formule 1, désormais son écosystème professionnel, était inévitable : ” Je pense que le MotoGP peut apprendre de la Formule 1 d’un point de vue technique, tout fait rage là-bas. Il y a plus d’ingénieurs, différentes analyses de données, plus de soins. Mais en général, je crois que nous allons déjà dans cette direction, comme dans le domaine de l’aérodynamique. De nombreuses équipes se tournent déjà vers le monde de la Formule 1 “. Cette nouvelle ère va-t-elle classer les marques japonaises comme inférieures sur le marché ?

Test de Valence : temps au tour

Lire Aussi :  Le nouveau départ du 13 à Augusta est prêt et c'est beau !

Valence

Crédit de classement Motogp.com



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button