Montauban et Biarritz enchaînent, Oyonnax fait le gros coup à Agen

Le grand succès de cette 11ème journée est Oonax. Agan a été balayé par les Hi-Bugists sur la pelouse d’Armandy (9-24). Dans un match terne et brouillon, marqué par des fautes de mains et un gazon difficile, Oyomen s’est montré plus pratique qu’Agenais, qui avait déjà essuyé une troisième défaite à leur base. Les hommes de Joe El-Abd confirment qu’ils seront de très sérieux prétendants à une montée en Top 14 cette saison. Loin de leur niveau de début de saison, Agen a concédé une deuxième défaite de rang et pointe désormais à la cinquième place.

Fondamentalement, Montauban retrouve des couleurs. Montalbanise a remporté le derby occitan sur la pelouse de Michel Bendichow à Colomiers ce vendredi pour la deuxième fois consécutive (19-23). À égalité (6-6) à la pause, les deux équipes ont réussi à trouver des failles dans la défense de leur adversaire après la pause, et dans ce match, Colomier a craqué deux fois, permettant au Tarn-et-Garonneise de s’assurer une précieuse victoire face à un prétendant. Les finales. Ils occupent la 11e place (où ils avaient terminé il y a deux jours) et débutent ce troisième bloc de ProD2 de la meilleure des manières. Colomiers est à la sixième place avec sa deuxième défaite consécutive.

Lire Aussi :  Une feuille de route pour faciliter l'emploi et l'insertion pour et par le sport

Biarritz continue, Béziers est pris au piège et Carcassonne souffle

Biarritz enchaîne et coule Massey (27-18). Les Biarritz ont retrouvé la forme après avoir battu Aurillac lors de leur dernier match et se sont améliorés avec une victoire sur l’Ile-de-France ce vendredi. Après avoir mené à la pause (18-10), les Basques ont réussi à décrocher leur deuxième victoire consécutive en deuxième période, leur permettant de conserver la quatrième place, à seulement deux points de la deuxième place.

Lire Aussi :  Les déclarations d'Alexis Sánchez mettent le feu à l'Angleterre, Manchester United a tranché pour l'avenir de Marcus Rashford

Grenoble a dû travailler pour venir à bout de Soyaux-Angoulême (24-18). Menés à la pause (9-15), grâce à deux essais de Qadiri (58) et Orioli (74), les Iserois ont renversé le match en deuxième période. Solide Dolphin d’Oyonnax, Grenoble n’a toujours pas beaucoup d’avance sur ses rivaux, car Agen, cinquième, n’est qu’à trois petits points de retard. Les hommes de Fabian Gengenbacher se déplacent à Colomère la semaine prochaine et les cartes seront rebattues en cas de victoire de Colomère.

Béziers, en revanche, n’en est pas sorti et a concédé une quatrième défaite d’affilée au stade de la Rabin à Vannes (16-10). Derniers du classement, les Biterois sont coincés dans une spirale négative dont ils devront sortir rapidement ou affronter une remontée pour se battre pour éviter la relégation en Nationales. Au-delà des soucis de rétention, Vanes peut espérer se qualifier pour la finale puisque les Bretons sont troisièmes.

Lire Aussi :  Ligue 1, 13e journée - Lens bat Toulouse (3-0) et revient à deux points du PSG, triplé pour Loïs Openda

Carcassonne sera soulagé. Avec sept défaites au compteur, les Audoise se sont dirigées vers Rooney sans confiance, mais elles ont quand même réussi à s’assurer un énorme avantage (19-22). Menés de 10 points à la pause, les hommes de Christian Labit ont profité de l’indiscipline de Rooney et sont passés devant grâce à un essai de dernière minute de Landmann.

Au stade Jean-Ulric d’Aurillac, les locaux ont pris le meilleur sur Nevers en seconde période (23-16). Cantalus est revenu à la 9e place et n’est plus qu’à deux petits points de la sixième et dernière place de qualification avant les phases finales. Les Nevers sont sans victoire avec trois défaites consécutives depuis le 21 octobre et terminent 12e du Championnat.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button