L’ex-volleyeur mendois Anthony Velay, du sport à l’académie de cours particuliers

Avec son frère Kevin, volleyeur à Mende, il a créé la Vele Academy, qui compte quatre métiers et une antenne à Marvejoles. Cours et formation pour les jeunes.

“Mes seules limites sont celles que je m’impose.” Cette citation, inscrite sur les murs de la Velai Academy, démontre la volonté d’Anthony Vela de réussir tout au long de sa vie. “J’étais élève de l’école Saint-Privé en section études et sports. Je voulais une bonne moyenne générale. J’ai découvert les maths avec Mme Jove et la nécessité et la rigueur des résultats avec M. Dowday. Ils ont appris à s’en sortir . Ma zone de confort m’a poussé à faire du sport.”se souvient Antoine.

Lire Aussi :  Perez, Rozner, Pavon et... Langasque pour l'instant qualifiés pour Dubaï

Il rejoint ensuite la première génération des Colonels (Centre Omnisports Loser) aux côtés de Daniel Teyssier. Puis, après avoir participé au Championnat de France UNSS avec ses amis de Lisse Chaptal, elle signe avec le MUC pour compléter sa scolarité en sport études et volley-ball, devenant junior de France avec son équipe. Champion.

Lire Aussi :  Delbove et Cardis prolongent, St Michel-Auber93 est au complet

Après diverses orientations étudiantes, il obtient une licence professionnelle de surveillance de chantier, revient à Mende pour travailler chez Mason’s Chrysalide et, surtout, rejoint son club, Mende Volley-Ball, en 2008. “Constant Chaussée, notre entraîneur, m’a dit : on va jouer en Pro B ! J’ai arrêté de travailler pour me consacrer au volley.”

Anthony progresse au travail.

Anthony progresse au travail.

Une situation stable

Par ailleurs, il est muté au lycée Saint-Joseph de Marvejoles, puis au lycée Peytavin, et au lycée Notre-Dame de Mende, comme professeur de mathématiques, physique et chimie. En 2017, avec sa compagne Amélie, ils ont un petit, Elijah. Plus tard, il a dû trouver une situation plus stable et plus sérieuse.

Sans travail, un bébé et un prêt immobilier, il décide de devenir indépendant en cours particuliers. “Suivant les nombreuses demandes, j’ai décidé de créer la Vele Academy, avec mon frère Kevin. Kevin s’occupe du côté administratif, et avec Vladimir Petkovic, qui, comme moi, a eu une carrière sportive, nous nous sommes consacrés à l’enseignement. Si un jeune veut entrer dans son domaine, nous devons l’aider et l’accompagner dans ses réalisations personnelles.

En 2018, Roman arrive au domicile du jeune couple et l’académie s’agrandit. Vele Academy déménage et ouvre une antenne à Marvejols. A actuellement quatre emplois à temps plein et un emploi à temps partiel. Un déménagement dans des locaux plus grands est prévu pour le début de l’année prochaine.

Welle Academy, Center for Enhanced Education, jeunesse à Providence, diverses associations pour dispenser des cours de français (FLE), suivi scolaire de Cole, formation linguistique professionnelle au Purple Campus, soutenu par une Américaine Hannah Johnson.

“Nous faisons de la garde d’enfants le mercredi matin, cours d’anglais, particuliers ou collectifs pour les enfants de 5 à 99 ans. Le côté humain domine. Je lis des livres pour me former et monter en compétences. Mon ami Ali Kerboua m’a présenté. Je suis allé en Algérie et m’a dit : “Tu as quelque chose Quand tu fais du bien, le bonheur te reviendra, tout ce que je fais je le fais pour ma famille”.

Académie du Velay : 2 bis rue du Pont-Notre-Dame (tél : 04 66 49 23 17 ; email : [email protected]).

Correspondant Midi Libre : 06 83 48 50 18

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button