les lecteurs voient la vie en poses – Libération

Chaque semaine “Libération” présente un tour d’horizon de l’actualité du livre jeunesse. Aujourd’hui, un album ludique sur les postures de lecture des enfants par Timothée de Fombelle et Benjamin Chaud.

La jeune fille disparaît sous un énorme cahier orange, un jeune homme maigre marche tenant un tout petit livre sur le bout des doigts : carrossier veut du lourd d’une part,zéphyr voyage facile » autre. Ce sont les deux pages de cet album consacrées aux positions de lecture, 101 exactement, que Timothée de Fombelle a recensées au fil du temps. Il dit : “J’ai longtemps enregistré, comme un ethnologue ou un collectionneur, la posture des enfants qui lisent. Je regarde ce qu’ils font de leur corps quand ils tombent dans le fantasme. Partout et tout le temps je vois les astuces des plus passionnés pour se lancer dans la lecture.

Lire Aussi :  Danièle Evenou très émue face aux attaques de Marion Game (VIDEO)

Certaines positions sont un peu dangereuses : “le chat s’est assismontre le lecteur assis sur une branche ou, petite reine se rend au leadership, fille de selle latérale sur porte-bagages souriant avec texte dans les mains. Certains sont un peu secrets :le fantôme terrorisant le dortoir, “ un personnage sous un drap blanc illuminé fait face à un livre ouvert, sur le niveau supérieur d’un lit superposé, et en dessous se trouve un garçon légèrement effrayé. D’autres sont légèrement déformés : le garçon lit allongé sur le dos par terre, les jambes hautes sur le lit, c’est “tapis à côté du lit“. Autant de positions qui montrent que l’imagination fait oublier son propre corps et le contexte qui l’entoure. Cette lecture vous emmène dans un voyage bien au-delà de la contingence de la réalité et qu’il n’y a pas une situation d’activité, qui serait sans doute simplement assis dans un fauteuil, mais les positions sont multiples, cachées sous la table, enroulées sous la couette, debout à découvert… Ce sont pour la plupart des peintures solitaires de Benjamin Chaud, aux tonalités joyeuses où le sujet du livre est essentiel dans orange fluo, comme une lumière écrasante. Il existe encore des situations collectives, où la magie du texte est partagée, à voix haute ou non, par deux personnes dans un fauteuil (“tandem“), Dans trois (“scooter“), à quatre (“quadrupède“) ou bien plus (“fourmilière), l’un au-dessus de l’autre. Ce ne sont pas seulement les lecteurs passionnés et avertis à qui cet album veut parler, à qui il se fera immédiatement connaître, mais aussi à ceux moins séduits par les choses pour qui cette galerie de portraits avec des fantômes disparus on ne sait où est simple. le fait de tourner les pages, se fera sentir dans ces types de voyages astraux, ces envolées de conscience, de plaisir sans fin.

Lire Aussi :  Au festival du film de Marrakech, les stars étincellent
101 façons de lire tout le temps Timothée de Fombelle, illustré par Benjamin Chaud, Gallimard Jeunesse, 128 pp, 19,50 €.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button