« Le Tourmalet, une étape exceptionnelle »

Le parcours de la deuxième édition du Tour de France féminin s’est ouvert ce jeudi 27 octobre au Palais des Congrès de Paris. Une édition qui débutera à Clermont-Ferrand et se terminera à Pau, en traversant les pentes du Tourmalet un jour avant l’arrivée. Pour Marion Russe, cette publication promet du divertissement.

Cette année Tourmalet sera présent sur les routes du Tour…

Beaucoup de gens se souviennent du pas de cette reine. C’est une étape de haute montagne, il n’y a pas beaucoup de plus beaux cols que le Tourmalet, sauf avec la liaison à Aspin, ce sera une étape exceptionnelle pour les passionnés du Tour de France et de cyclisme.

Pourquoi avez-vous choisi Clermont-Ferrand pour démarrer l’événement ?

Clermont était une ville qui nous voulait, nous faisait confiance et nous aimions aussi que ce soit un pont entre le tour masculin et féminin. Nous aimons nous rendre au même endroit lors des courses masculines pour leur rappeler que les filles arrivent. Clermont, on est dans le Massif central et ça nous permet d’avoir des reliefs dès les premiers jours de course et ça ne nous a pas manqué. Nous savons que c’est synonyme de bonnes courses.

Lire Aussi :  Kiev nie toute intention de recourir à une « bombe sale » ; Washington assure que les accusations russes sont « clairement fausses »

Après la première édition il y a quelques mois, cette édition en sera-t-elle la confirmation ?

Confirmation, oui et non. Sur le plan sportif, nous n’étions pas inquiets. Nous savions que ce serait une belle course à regarder à la télévision. Ce que nous ne savions pas, c’était quel serait l’impact suivant avec le nombre de personnes sur le bord des routes. J’ai eu des frissons dans la voiture en voyant tant de monde venir juste pour encourager les athlètes féminines et les petites filles présentes qui rêvaient elles aussi de participer à cette course. Nous étions très heureuses et fières de voir cet événement un succès et dans le #2 de cette année nous voulons aller pas à pas, consolider tout ce que nous avons pu faire et ne pas aller plus vite que le développement du cyclisme féminin lui-même. profiter à quelqu’un. Nous voulons continuer sur cette lancée et devenir encore plus forts.

Lire Aussi :  Elon Musk aux manettes de Twitter, une nouvelle ère s'ouvre, incertaine - 29/10/2022 à 00:00

Le format de huit jours est-il prêt à devenir un événement de deux ou trois semaines ?

On en a beaucoup parlé avec des coureurs qui pensent que c’est le bon format en ce moment. Quand je dis qu’il ne faut pas aller plus vite que le développement du cyclisme féminin, c’est parce qu’on a vu qu’il y a encore des différences de niveaux au sein d’un même peloton, parce que c’est structuré, mais ça prend du temps. Les équipes du tour mondial sont nettement en avance sur les équipes continentales. L’UCI est en train d’établir un salaire minimum, ce qui conduira à un durcissement du niveau. Il faut y aller étape par étape pour que ce soit bénéfique pour tout le monde, et nous l’avons compris. Athlètes e. Et s’il y a un changement, et je suis sûr qu’il viendra, il y aura toujours quelque chose de plus et de mieux.

Lire Aussi :  Le budget rectificatif débloque 2,5 milliards d’euros supplémentaires pour le pouvoir d’achat

Beaucoup de coureurs, à la fin du Tour de cette année, voulaient faire un contre-la-montre. Fallait-il en mettre un ?

Tout le monde n’en voulait pas, pour ceux qui sont à l’aise avec le chrono, ça leur va bien. C’était la volonté de certains et la mienne. Quand on se dit qu’on est en train de gagner le Tour de France, c’est qu’on est bien dans tous les domaines, et le timing est aussi important qu’autre chose. Il avait sa place. Cette fois, on le sait, c’est prévu pour la dernière journée, alors espérons qu’elle sera décisive, à Pau. Ce sera loin d’être simple, ce sera une belle scène. Et ce qui est génial, c’est que lorsqu’on vient le voir en famille, l’émission est gratuite, et on peut voir comment les concurrents se croisent.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button