Le Graët, l’âpre de Noël / International / France / SOFOOT.com

Le présent a besoin d’un président visionnaire qui puisse penser l’avenir à la tête de la FFF, mais le discours de Noël Le Graët semble loin de la réalité.

« Pendant six mois, nous avons eu l’impression que c’était dommage de ne pas y aller. Je suis sûr que le Qatar organisera bien les choses. » avec nos collègues équipeNoël Le Graët continue de signer. « J’aurais dû te le dire avant. Le combat d’aujourd’hui est un peu en retard. Quand la coupe du monde a eu lieu il y a 10 ans (en 2011), Je n’ai pas vu beaucoup de protestations.” , il s’était déjà agacé sur le plateau de Télématin sur TV 2 en France.Stratégie défensive totalement hypocrite. Depuis au moins 2014, les médias internationaux, dont des ONG, des syndicats et la France, tirent la sonnette d’alarme sur les conditions de vie et de mort des travailleurs migrants, notamment en provenance d’Asie. Sondages, sondages, rapports détaillés, rapports, statistiques, tout y est déjà. Des syndicalistes népalais à la BBC, vous étiez soit sourd, soit obligé d’ignorer les réseaux sociaux. Ce silence satisfaisant tient la France dans le rôle de mauvais élève, en tout cas au sein de l’UEFA. La Fédération européenne a donc renvoyé la FIFA dans les cordes après avoir envoyé une lettre de menace. “Maintenant, concentrez-vous sur le football” L’ancien maire socialiste de Guingamp est un bon partisan et suit la ligne officielle du parti. “Nous n’avons rien à voir avec cela pour le moment. Mais s’il y a quelque chose que je n’aime pas sur-le-champ, je le dirai avant ceux qui l’ont signé. J’ai une bonne relation avec Gianni Infantino. »

Lire Aussi :  Ligue 1, 13e journée - Lens bat Toulouse (3-0) et revient à deux points du PSG, triplé pour Loïs Openda

Le président ne devrait pas dire ça.

La même attitude dure face à la discrimination. Certaines équipes, dont les Bleus, devraient voir le capitaine (en l’occurrence Hugo Lloris pour les Bleus) porter un brassard à ce sujet. La réaction de Noël Le Graët est avant tout de ne pas offenser le peuple qatari. « Nous en discuterons. Mais j’aime ce qu’il n’aime pas. Nous jouerons dans un pays que nous devons respecter. Mais si nous devons le porter, nous le porterons. Ce n’est pas que je ne suis pas favorable à ce brassard, mais parfois je me dis que j’ai trop envie d’enseigner parce qu’il faut regarder ce qui se passe à la maison. » En fait, il pourrait commencer par se demander “ce qui se passe” dans son FFF, ce qu’il fait ou ne fait pas. Cela s’explique par la polémique croissante sur le fonctionnement de la fédération et sa réticence à maintenir la politesse dans la lutte contre l’homophobie. La FFF est également auditée par le ministère de l’Éducation nationale pour d’éventuels dysfonctionnements internes que les médias ont révélés ces dernières semaines. « Un audit est en cours. Ce sera bientôt fini. Je suis complètement convaincu du résultat. Ensuite, il y a une plainte de moi et de la Fédération Fédération et Florence Hardouin concernant ce qui était dans la presse. Pour moi, cette affaire est terminée. J’ai fait ce qu’il fallait faire. Et je n’ai jamais rien fait qu’on m’ait reproché. » D’après sa récente interview, il s’est d’abord montré inflexible sur tous ces sujets, mais on a certainement le sentiment que la nouvelle ministre des sports, Amélie Oudéa-Castera, a quelque peu assoupli sa position. “Noël Le Graë a déclaré qu’elle n’était pas l’auteur du célèbre SMS, qu’elle avait du respect pour les femmes et qu’elle avait une femme qui avait un attachement pour sa fille. Il se dit très respectueux de l’environnement de travail. Je ne veux pas renier mes intentions devant la lettre. »

Lire Aussi :  un 20e Festival du cirque de haut vol et un grand retour annoncé pour 2023

Rien ne semble l’embarrasser. Le choix de Jordan Veretout dans la liste de la Coupe du monde ne fait même pas de doute avec des conflits d’intérêts potentiels autour de Bachir Néhar, le steward des bleus engagé comme “team manager” par l’agence VV Consultation de Vadim Vasilyev depuis 2020. , l’ancien président de Monaco qui serait intervenu dans le déplacement du joueur à l’OM. En fait, il semble que Noël Le Graët se concentre déjà sur son avenir et celui de Didier Deschamps. « Nous sommes tous les deux d’accord. Nous nous retrouverons juste après la Coupe du monde. Si on va en demi-finale, le choix lui appartient. Nous ne discutons même pas s’il se sent motivé pour continuer. Si nous n’appartenons pas aux quatre derniers, nous… Il continue notamment d’exercer le pouvoir, notamment sur le scalp de Pascal Garibian, qui a présidé pendant 10 ans la commission d’arbitrage, à un club professionnel. Depuis le début de cette saison, c’est un club professionnel qui a fait des hommes en noir la cause de tous leurs ennuis. il est sûr « Pour remplir ma mission. J’ai deux ans de retard sur la Coupe du monde. » Heureusement, la loi lui interdit de se représenter.

Lire Aussi :  Recruter à l’international : Où et comment trouver les meilleurs candidats en 2022

Nicolas Ksis-Martov

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button