l’Algérie fixe de nouvelles conditions

L’Algérie a fixé de nouvelles règles pour la construction et l’importation de véhicules neufs qui sont contenues dans deux détails spécifiques à chaque activité et qui ont été publiés ce jeudi 17 novembre au Journal officiel.

Comme l’avait demandé le président de la République Abdelmadjid Tebboune dimanche dernier lors de la réunion du Conseil des ministres, une information liée aux activités des concessionnaires automobiles en Algérie a été publiée ce jeudi 17 novembre.

L’article 4 interdit la vente de nombreux biens, notant que “L’exercice de l’activité de vendeur de voitures neuves dépend de la conclusion d’un contrat de vente qui lie le vendeur à un seul constructeur qui s’engage”.

Parmi les pièces à fournir dans le dossier de candidature “consentement préalable”OMS “ne comprend pas l’autorisation d’exercer l’activité”est la présentation d’un « Contrat de vente exclusif ou contrat d’entente conclu entre le constructeur agréé et le demandeur pour l’exercice de l’activité de vente de voitures neuves, pour une durée d’au moins cinq ans. »

L’Algérie n’a pas approuvé l’importation de voitures diesel

Lire Aussi :  Rsum des principales informations conomiques du mercredi 26 octobre 2022

Pour exercer des activités de vente de voitures, une autorisation est nécessaire. Ce document a été délivré par le Ministère de l’Industrie lors de la remise du rapport.

“Elles sont autorisées à l’importation par les concessionnaires de voitures neuves, dans la catégorie des voitures de tourisme, uniquement celles à motorisation essence, électrique, hydrogène, hybride : essence/électrique, essence/hydrogène, ou GPL/GNV ou son prédécesseur ; et dont la livraison de gaz vous respectez les lois et réglementations applicables”, note la section 29 de l’explication.

Lire Aussi :  Alain Lacroix (RSI) : « Je suis un partisan de l'économie réelle »

Pour le prix de vente de la voiture, le cahier des charges interdit son ajustement à la hausse après remise du bon de commande au client. “Le prix de vente figurant sur le bon de commande d’un véhicule neuf doit être ferme, irrévocable et non modifiable”.

Pour le délai de livraison de la voiture neuve commandée, il est fixé à 45 jours à compter de la date de commande. « Toutefois, ce délai peut être prolongé par accord des deux parties, sur la base d’un document écrit », m.est en cas de paiement de “Prix complet de la voiture, concessionnaire agréé pour livrer la nouvelle voiture dans les sept jours au plus tard”.



Source

Lire Aussi :  Chèque énergie : voici comment connaître la somme que vous allez toucher en novembre !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button