La France, un désert médical selon l’UFC-Que Choisir

Publié par:

Une carte interactive éditée par l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir met en lumière l’accès déplorable aux praticiens en France, qu’ils soient généralistes, gynécologues, ophtalmologues ou pédiatres… Selon l’association, il est urgent de réglementer les établissements. surveiller les praticiens et leurs tarifs afin que les conditions sanitaires ne se détériorent pas davantage dans les années à venir.

C’est une fracture sanitaire alarmante qui s’est installée en France, prévient l’UFC Que Choisir. Près d’un quart des Français (15,3 millions sur 67 millions) ont des difficultés à consulter un médecin généraliste. Des chiffres bien supérieurs à ceux communiqués par le ministère de la Santé, qui estimait en 2018 entre 3,7 millions et 7,4 millions de Français vivant dans une zone sous-équipée en médecins généralistes.

►À lire aussi : Déserts médicaux en France. le cri d’alarme des chefs de village

Lire Aussi :  France 1998 ? Brésil 1970 ou 2002 ? Espagne 2010 ? Votez pour le vainqueur ultime de la Coupe du monde de football

Pour mener son étude, l’UFC-Que Choisir a croisé deux critères : l’éloignement géographique des médecins (dans un rayon de 45 minutes par la route) et les tarifs pratiqués (surtaxes ou non).

Près de 4 Français sur 10 ont du mal à consulter un ophtalmologiste, plus de la moitié des enfants ont du mal à consulter un pédiatre, et plus de 4 femmes sur 10 ont du mal à consulter un gynécologue. Et si vous essayez également de consulter un spécialiste sans frais excessifs, c’est presque un obstacle à la prise de rendez-vous. “, détails Maria Rubtsova, spécialiste santé UFC-Que Choisir.

Une fracture sanitaire qui est une véritable fracture financière puisque les trop-perçus par les patients ne cessent d’augmenter pour atteindre 3,5 milliards d’euros par an d’ici 2021. » Non seulement ce sont les deux tiers des gynécologues et ophtalmologistes qui les pratiquent, mais la proportion de praticiens qui dépassent les honoraires tend à augmenter pour les spécialistes, donc si rien n’est fait, les soins continueront à devenir de plus en plus inabordables d’un point de vue financier. opinion”, souligne Maria Rubtsova.

UFC-Que Choisir pour des mesures coercitives à l’encontre des médecins

L’association a donc développé une carte interactive pour illustrer ses découvertes. ” Nous avons également remarqué que les départements avec les médecins les plus âgés en ont aussi le moins, ce qui signifie que la fracture géographique due à la dynamique des départs à la retraite va s’accentuer dans les années à venir si nous ne faisons rien. » alerte l’Association de protection des consommateurs, qui s’interroge sur les incitations, notamment financières, au placement des médecins, mises en place par les pouvoirs publics depuis 15 ans. Il conseille que les médecins ne soient plus autorisés à s’installer dans les zones surpeuplées, sauf « si la situation l’exige “Sans surfacturation, fermer l’entrée dans le domaine avec la gratuité et retirer les aides de l’État aux médecins qui ne paient pas la cotisation sociale.

Lire Aussi :  Dans une tribune, plus de deux cents élus, dont Christophe Castaner et Bruno Retailleau, défendent la corrida et s’opposent à « l’écototalitarisme »

►Lire aussi : France. médecins en colère et en grève

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), actuellement en discussion, prévoit, dans le même esprit, une quatrième année d’exercice pour les jeunes médecins exerçant « en priorité » dans les zones défavorisées. Les étudiants en médecine, mobilisés depuis plusieurs semaines, lui sont hostiles. Ils dénoncent l’injustice de telles mesures, dénoncent leurs conditions de travail et de formation déjà désastreuses, préjudiciables aux patients. Anais Vereschak, une jeune médecin de Clermont, alerte l’opinion publique sur la situation via son Instagram depuis la mi-octobre.

Lire Aussi :  MONDIAL 2022 - La France, le Brésil et le Portugal qualifiés, la Belgique en danger : le point groupe par groupe

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button