Jean-Marc Lavest nommé administrateur provisoire du consortium USTH

Le professeur Jean-Marc Laves a été nommé directeur par intérim du consortium USTH. Il occupera ce poste jusqu’à la prochaine Assemblée générale du consortium en mai 2023 et la nomination d’un nouveau président.

>> USTH : un environnement stimulant pour les étudiants

>> USTH : La nouvelle promo porte le nom de la célèbre scientifique Marie Curie

>> Mobilité internationale : accord entre l’USTH et l’Ambassade de France au Vietnam

Professeur Jean Marc Lavest, Recteur en chef de l’Université du Vietnam-France. Photo : USTH/CVN

Le consortium USTH est un regroupement d’établissements et d’organismes français d’enseignement supérieur et de recherche dont l’objectif est de favoriser la coopération entre les établissements français d’enseignement supérieur et de recherche et l’Université des sciences et technologies de Hanoï, ainsi que de contribuer à la formation de futurs managers à un métier international. Créé en 2010 pour accompagner le développement de l’USTH, le consortium coordonne la formation à travers la création de masters cohabilités, la mise en place d’enseignements au Vietnam, et la formation de doctorants dans des laboratoires en France.

Lire Aussi :  la NASA diffuse un son du plus gros impact de météorite enregistré sur la Planète rouge

Depuis le 15 mai 2014, le Directoire du consortium USTH, dirigé par le Professeur émérite Bernard Legube de l’Université de Poitiers, chimiste spécialisé en physico-chimie et épuration des eaux, a nommé le Professeur Jean Marc Lavest, Recteur de l’Université du Vietnam- France. en qualité de gérant intérimaire du groupement.

“Bernard représente parfaitement ce qu’est le consortium USTH, une organisation expérimentée, engagée auprès de notre université et dynamique dans son développement et la coopération des collaborations entre le Vietnam et la France. Le succès et le développement que l’USTH a connu aujourd’hui” porte aujourd’hui l’empreinte de Bernard. , tant sur le plan pédagogique qu’institutionnel. Je sais que nous continuerons à discuter des deux, comme nous le faisons depuis un an. Toutes les attentes des membres du consortium USTH”dit Jean-Marc Lavest.

Lire Aussi :  La technologie ne nous enthousiasme plus... comment en est-on arrivé là ?

Les doubles diplômes, le partenariat avec Airbus, la mise en place du nouveau programme de bourses de thèse financé par le gouvernement vietnamien, le soutien aux missions d’enseignement ainsi que la structuration de la recherche sont les principaux sujets à explorer dans les mois à venir.

À propos de l’USTH

Créée en 2009 par un accord intergouvernemental entre le Vietnam et la France, Université des sciences et technologies de Hanoï (USTH) ou Université Vietnam-France, elle forme et accompagne les étudiants selon le processus de Bologne sous l’égide de l’Académie des sciences et technologies du Vietnam. Par un consortium de 30 universités et instituts de recherche français. La licence scientifique de l’université est reconnue par le Conseil supérieur de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES).

Lire Aussi :  "Il faut substituer à la logique de marché une autre logique"

À propos du consortium USTH

Le consortium USTH est une association loi 1901 qui regroupe plus d’une trentaine d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche ainsi que des établissements de recherche en France. Créé en 2010 pour aider au développement de l’Université des sciences et technologies de Hanoï, le consortium est toujours très actif et joue un rôle important dans le succès de l’enseignement et de la recherche à l’USTH.

USTH/CVN

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button