“Je n’aime pas trop…” : M. Pokora pas vraiment tendre avec ses ex-acolytes des LinkUp

Depuis quelque temps, il partage sa vie entre la France et la discrétion et le soleil de Los Angeles. Mais avant tout cela, M. Pokora devait faire ses preuves afin d’entrer dans le cœur des Français, d’où il n’est plus sorti depuis. Et ça explose dans le programme stars de la pop que tout a commencé pour le chanteur. En 2003, le public le découvre ainsi que ses deux assistants, Lionel Tim et Otis, qui formeront alors un trio relier. Maintenant, des années plus tard, le père de deux enfants, Isaiah (né le 20 janvier 2020) et Kenna (née en janvier

Invité de l’émission En apartédiffusé sur Canal+ ce lundi 7 novembre, M. Pokora s’est exprimé sur ce sujet, alors en pleine promotion de son neuvième album Épicentre. “J’ai entendu ce qu’il a dit. Après… La tournée du 20e anniversaire, j’ai déjà beaucoup à mettre en place et je dois déjà sacrifier des chansons. Faire une setlist de 1h50 avec autant d’albums n’est pas facile», évoquant la main tendue de son partenaire Lionel Tim, après le vœu de nombreux fans de la reformation Linkup. Il semblerait que ce ne soit pas à l’ordre du jour pour le follower de Christina Milian. Même s’il comprend »amertumepar Lionel Tim.

Pas nécessairement des gens avec qui je serais naturellement.

S’il n’est pas question de revenir sur scène avec Linkups, j’interprète cascades il n’en est pas moins fier et reconnaissant pour tout ce temps. “Ne soyez pas confus. Cela représente neuf mois de ma vie (…) C’est une aventure qui a été calculée, ça m’a mis le pied à l’étrier…., Il a dit. Je ne nie rien, c’est pourquoi je montre cette phase de ma vie dans le teaser de la tournée.“Et si le groupe s’est bien reformé d’un soir, présenté par Patrick Sabatier, rien n’annonce des retrouvailles imminentes. M. Pokora est assez catégorique là-dessus.”On verra mais peu importe Je n’aime pas qu’on me force la main“, a lâché l’artiste. a-t-il conclu mettant ainsi fin aux espoirs de Lionel Tim. Et il n’épargne pas non plus ses deux anciens compagnons sur ce qu’il considère”formation accélérée“, il déclare : “Pas nécessairement des gens avec qui je serais naturellement.” “Chacun de nous avait des influences différentes et aussi, nous n’avions pas le même âge. Lionel avait presque 10 ans de plus que moi. (…) Et puis, je n’avais pas les mêmes envies“, a-t-il expliqué à propos de Linkup.Ce ne sont pas des choses que je ferais naturellement. Mon étoile n’est pas un titre que j’aurais chanté si j’avais eu le choix à l’époque», a-t-il conclu. Cela a le mérite d’être clair.

Lire Aussi :  Enzo, golden-buzzer de Marianne James, avait déjà remporté une émission de M6 ! (VIDEO)

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button