Jacques Bouthier accusé de viols sur mineurs : “Un grand malade”, les confidences de l’épouse de l’ex-PDG d’Assu2000

L’épouse de l’ancien PDG d’Assu2000, Jacques Boutier, mêlée à une sordide affaire sexuelle, insiste sur le fait qu’elle connaissait son mari “obsédé et infidèle”. Devant le juge, cependant, il a déclaré qu’il n’était pas au courant de ses tendances à la maltraitance des enfants.

C’est le témoignage clé qui devrait éclairer la justice dans l’affaire Jacques Boutier. En mai dernier, l’homme de 75 ans et PDG d’Assu2000 a été reconnu coupable d’une horrible affaire de viol d’enfant et de traite des êtres humains.

Victimes, complices, témoins, les déclarations s’entremêlent et dominent souvent l’ancien chef d’entreprise, qui se classe parmi les 500 plus grosses fortunes de France. L’une d’elles est décisive, il s’agit de la femme de Jacques Boutier, Farida. S’il a été entendu le 11 juillet 2022, Le Parisien révèle aujourd’hui les échanges qu’il a eus avec le juge.

Lire Aussi :  les opérateurs de bus prévoient un retour à la normale en 2023

“Je n’ai rien vu.”

À l’origine, il prétend avoir été “démoli et détruit”. Farida, libérée d’une détention provisoire de quatre mois par le juge chargé de l’affaire, confirme l’appétit sexuel insatiable de son mari infidèle et ses tendances. Si elle qualifie son mari d'”ordure”, elle affirme qu’elle ignorait ses désirs d’enfant.

Après 30 ans de mariage, elle a décidé de quitter le domicile conjugal, exhortant son mari à “guérir” sa toxicomanie. Mais l’affaire remonte au signalement de nos confrères de l’autre côté de son mari. “J’ai l’impression de deux personnes différentes”, dit-il.

Lire Aussi :  Faure confirme que le PS ne signera pas la motion de censure des Insoumis

“Il est impossible que j’ai vécu avec lui et que je n’ai rien vu. que je vis à côté d’un maladeà propos de fou à propos d’un monstre sexuel. Il n’y a rien dans son attitude qui puisse me faire penser à ça”, démontrera-t-il devant le juge. “Il est très malade.”

« Noyer la contestation ».

Cependant, Farida participera directement à l’affaire. Lorsqu’une des victimes mineures a filmé Jacques Boutier avec une autre fille de 14 ans, et qu’elle a contacté la femme de cette dernière pour lui parler de ses pratiques, elle a déclaré : « Je n’ai jamais pensé un seul instant qu’il se passait quelque chose. enfant”. Elle ne regardera pas les images et croit son mari quand il dit qu’elle est filmée.

Lire Aussi :  La piscine est terminée, les bassins remplis mais la justice annule l'ouverture imminente

Il tentera par tous les moyens “d’étouffer la plainte” et demandera à Farida en tant que médiatrice d’effectuer un virement d’un million d’euros, une escroquerie. “Je n’y ai pas pensé”, a-t-il déclaré au juge.

Au cours de l’enquête, les troubles de la mémoire et le manque de perspicacité de Jacques Boutier sont mis en avant par les associés de la Septante. “L’affaire montre qu’il ne se ressemble plus ces derniers temps”, assure l’avocat.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button