Au lycée Tristan-Corbière de Morlaix, les terminales ST2S sans professeur depuis la rentrée – Morlaix



Au lycée Tristan-Corbière de Morlaix, 35 élèves de terminale sciences et technologies de la santé et des sciences sociales ont été déçus. Depuis la rentrée de septembre, ils attendent désespérément un enseignant pour remplacer leur professeur de ST2S en arrêt maladie. « Normalement, nous aurions dû avoir sept heures de cours par semaine car c’était notre matière principale. Il n’y en avait qu’un pour nous tous et pour nous tous. C’est pour ça qu’on manque 72 heures de cours », s’offusque un groupe de lycéens. Et pour cause : la matière a un coefficient de baccalauréat de 16. “Même deux fois plus que 16”, soupire un élève. Une fois pour les articles de mars, et une fois pour le Big Word, qui est étroitement lié à ce sujet. »

Lire Aussi :  Starfield : report, exclu Xbox, romances, gameplay... Todd Howard donne des détails | Xbox One

72 heures de cours manquantes

« Même avec les meilleures intentions du monde, nous ne voyons pas comment nous pourrons nous rattraper. Les élèves continuent, d’autant plus que nous devons étudier dans nos autres cours. Qui a peur d’être mauvais au classement à Parcoursup ? Celles qui ambitionnent d’intégrer un établissement de formation infirmière à la rentrée 2023 craignent que leurs espoirs ne soient déçus. « Pour le bac blanc, on nous a dit en janvier qu’on nous poserait des questions sur les classes de première. Mais coup dur pour les lycéens qui disaient : « On n’aura pas de laissez-passer gratuits pour le vrai bac. Ceux qui, faute d’accès aux cours du CNED (Centre National d’Enseignement à Distance), décident d’acheter des livres pour étudier avec leurs fonds personnels, pour compenser. Seul.

Lire Aussi :  Des océans dans l'espace? « Ils sont bien plus gros que sur Terre »

Poste pourvu le jeudi

Evidemment, leurs familles ont pris des mesures en signalant la situation au rectorat. “Nous sommes pleinement conscients que nous devons remplacer l’enseignant absent et tout est mis en œuvre pour trouver une solution rapidement”, leur avait-il déclaré début octobre. Rien ne bouge avant cette semaine.

Lundi 14 novembre, parents et élèves ont en effet été prévenus qu’un “professeur expérimenté ayant une expertise dans les domaines sanitaire et social” arriverait au lycée le jeudi 17 novembre. Bonnes nouvelles. Laissez les lycéens “ce changement arrive trop tard”, cependant.

Lire Aussi :  Black Friday 2022 – Les vrais bons plans smartphones, tablettes et montres connectées

“Jamais vécu ça”

« Nous sommes soulagés par la nomination de ce nouveau professeur qui travaille avec nous depuis déjà trois ans », déclare le directeur de l’école Michel Favé. Nous savons que cela fonctionnera. “Et de continuer : ‘Je n’ai jamais vécu ça dans ma carrière : le vivier de réserve était vide. Nous avons activé tous nos réseaux : Pôle Emploi, universités etc. Michel Favé nous l’assure désormais : tout sera rempli pour l’éducation des élèves.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button