à Pessac, Tehtris s’affirme en leader européen de la cybersécurité

En Europe, Tehtris y a fait des progrès significatifs en 2022, avec l’ouverture de filiales en Allemagne, en Espagne et, prochainement au Danemark. Des joint-ventures sont également en cours d’établissement avec des distributeurs en Pologne. La demande est forte, un peu partout, pour des solutions de lutte contre les cyberattaques : ransomwares, virus, espionnage industriel, etc.

Niveau planétaire

La position dominante de Tehtris y est presque évidente : ses principaux concurrents sont en Israël et surtout en Amérique. « 50 % du marché est là », précise Éléna Poincet. Et en Europe, l’entreprise de Pessac a pressenti avant tout le monde que le besoin de cybersécurité allait croître dans les années 2010. Peut-être parce que ses deux fondateurs étaient d’anciens agents de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), l’ancien service de détective.

Lire Aussi :  Eure. Où finissent vos vêtements usagés? À Vernon, l'entreprise Gebetex leur donne une nouvelle vie

Cependant, Tehtris pense aussi à l’échelle planétaire. Deux autres filiales ont été créées à Vancouver et à Tokyo afin d’avoir des installations ouvertes, quelle que soit l’heure de la journée, pour fournir un soutien technique. Et peut-être aller plus loin. “Notre première levée de fonds visait à promouvoir en Europe. La seconde doit nous permettre de renforcer cette position, et de voir un peu en Asie et en Océanie si la solution française est intéressante. Mais sans aller en Chine, un marché très difficile où elle est sortie de la question d’accepter le transfert de technologie dans des domaines sensibles comme la cybersécurité.

Lire Aussi :  La guerre des gazoducs ouest-africains

Dans un futur proche, Tehtris souhaite embaucher une centaine de collaborateurs dans la recherche et le développement, mais aussi dans le marketing : « Pour s’assurer que notre marque est là, qu’on pense directement quand on parle de cybersécurité. C’est particulièrement important dans le contexte de l’inflation des prix qui conduira à la concentration du marché et où la concurrence s’intensifiera. »

le prix

Les Trophées de l’Economie Néo-Aquitaine sont organisés par “Sud Ouest”, la Banque Populaire et le Conseil Régional, en collaboration avec Kedge BS et Pouey International. Retrouvez régulièrement dans nos colonnes les photos des 10 entreprises girondines nominées pour la remise des prix, le mardi 22 novembre au Hangar 14 à Bordeaux. Renseignements et inscription (obligatoire) sur www.prix-eco-neoaquitains.fr

Le tout en conservant son implantation dans la Cité de la photonique, un espace destiné à favoriser l’implantation de jeunes entreprises à Pessac, à proximité de l’université et des Grandes Ecoles. “On nous l’a fait confiance dès 2013. Et il y avait déjà les fibres optiques dont nous avions besoin. Ce n’était pas le cas partout…” La prochaine étape doit être de déménager dans le parc voisin d’Amperis, l’ancien site de Thalès. est prévu en 2023.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button