À Paris, un Burger King envahi par des militants L214 déguisés en poulets

BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX – Serré comme un poulet de batterie. Des dizaines de militants du groupe de protection des animaux L214 se sont rassemblés, debout et portant un masque de poulet, au Burger King des Halles, à Paris ce samedi 5 novembre. La raison de cela ? Dénoncent les “conditions d’élevage épouvantables” des poulets et poulets industriels, comme l’a affirmé la co-fondatrice de l’association, Brigitte Gothière, sur Twitter.

Sur la terrasse fermée du restaurant, Les militants se sont tenus à la colle pour se reproduire et montrent le manque d’espace réservé à ces animaux qui sont élevés pour ne jamais voir le jour pour l’industrie agroalimentaire.

“Les poulets utilisés par Burger King vivent complètement dans une sorte de métro bondé. L214 produit aujourd’hui cette grande immoralité dans un restaurant symbolique”critique Brigitte Gothière.

Lire Aussi :  Amazon pourrait licencier environ 10 000 employés - Économie

“La vérité, c’est que les poulets passent par leur fossé…”

Sur leurs réseaux sociaux, des militants dénoncent “bla bla” de Burger King et des étiquettes “Origine du berger”qui provient de la viande vendue par un fast-food populaire. “Aujourd’hui, 100% de nos pépites sont issues de la filière Nature d’Éleveurs : des poulets nés, élevés, préparés en France, nourris avec des céréales complètes 100% françaises”vante Burger King sur son site Web.

Lire Aussi :  Lithium : la France lancée dans la course à "l’or blanc" indispensable aux batteries électriques

“Le fait est que les poulets sont entassés à 20/m2, malades de leur croissance rapide, qui passe par leurs compteurs…”, oppose Brigitte Gothière sur son compte Twitter. Des militants, qui veulent au fond s’opposer à la tendance du fast-food, ont lancé une pétition pour forcer Burger King. “agir contre la cruauté envers les poulets”.

Ils invitent notamment la chaîne à accepter les critères plus restrictifs de l’European Chicken Commitment, un accord signé notamment par les chaînes KFC et Subway.

Lire Aussi :  Le futur « Conseil national du commerce » piloté par Thierry Mandon

Voir aussi sur HuffPost :



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button